10 innovations marketing

Écrans interactifs, papiers de création et vernis reliefs, marketing olfactif, réseaux sociaux, street marketing, produits personnalisés, etc. Découvrez les innovations marketing de demain


1 – Les écrans interactifs & dynamiques

L’affichage interactif et dynamique se développe. Dans le paysage urbain, se multiplient bon nombre d’écrans tels que : bornes interactives, murs d’écran, PLV dynamique, 4×3 et abribus vidéo. À l’ère de l’image, les annonceurs doivent attirer le regard des consommateurs. La vidéo et l’interactivité sont donc un moyen efficace en termes de développement marketing.

Découvrez quelques exemples d’écrans interactifs et dynamiques innovants :

Au Japon, dans les rames de métro, un supermarché virtuel permet de faire ses courses en scannant les produits avec son smart phone. Les produits sont ensuite livrés directement à domicile.

ecran-interactif-dynamique
ecran-interactif-dynamique-2
(images ci-dessus est issue de www.inaglobal.fr)

Quelques chiffres des retombées économiques de cet exemple de marketing lancé par Homeplus en 2011 par la Corée du Sud : « L’application de Homeplus, lancée en avril 2011, a été téléchargée 900 000 fois depuis. C’est maintenant la première application liée au shopping en Corée. Les ventes hebdomadaires s’élèvent à près de 28 000 $. »

« Windows of opportunity » a mis au point des vitres arrières de véhicules interactives. Les passagers peuvent interagir sur les fenêtres, par exemple, en écrivant un message numérique sur la vitre, en jouant à des jeux, en visionnant des films.

ecran-interactif-tactile
(images ci-dessus est issue de www.cdn.fr.ubergizmo.com)

Les tables et totems interactifs qui réagissent comme des smart phones géants : Comptoir de bar interactif, table de restaurant interactive, Carte google interactive, etc. Les applications des tables et totems interactifs se propagent aujourd’hui dans divers domaines : restauration, tourisme, opérations marketing, etc.

table-interactive
(images ci-dessus est issue de www.semageek.com – Maquette interactive de la ville de Paris)

table-interactive-restaurant-londre
(images ci-dessus est issue de www.entertainmentdesigner.com – Tables interactives d’un restaurant à Londres)


2 – Les nombreuses sensations au toucher des supports imprimés

L’innovation ne concerne pas uniquement les supports numériques, mais également le papier. En effet, le papier se renouvelle et se réinvente. En plus de papiers aux couleurs infinies et à la matière plus ou moins dense, les imprimeurs peuvent réaliser des rendus en reliefs, où la vue n’est plus le seul sens convoqué, mais également le toucher.

Dans le domaine de l’imprimerie, il existe depuis longtemps des techniques permettant de créer des effets de toucher sur les supports imprimés : gaufrage, vernis sélectif, papiers de création, pelliculage mat ou brillant, dorure à chaud, impression typographique, etc. Découvrez les récentes innovations dans ce domaine. En voici quelques exemples :

Les papiers de création. Des centaines de nouveaux papiers de création sont fabriqués chaque année afin de satisfaire les annonceurs. (Papiers texturés, translucides, métallisés, surfacés …)

papier-creation
(images ci-dessus est issue de www.milleetunefeuilles.fr)

Le vernis UV relief 3d. Le papier devient également élégant. Les lettres ou formes sont mises en relief grâce à un vernis permettant un effet réflecteur de lumière : il attire l’attention sur un élément . Appliqué comme un vernis sélectif classique, son épaisseur beaucoup plus importante permet davantage de possibilités en termes de traitement graphique. Vous pourrez, par exemple, mettre en relief des gouttes d’eau et leur donner un aspect cristallisé, presque ‘réel’. Pour le secteur alimentaire, la brillance d’un fruit, pour le cosmétique, la brillance d’un vernis à ongles, pour l’industrie, faire ressortir un cadran de montre, etc. Les possibilités qu’offre le vernis sélectif 3d sont infinies et le rendu est bluffant !

vernis-uv-selectif-3d-relief
(images ci-dessus est issue de www.mgi-fr.com)

Le pelliculage Soft Touch, cette forme de pelliculage donne l’impression d’un effet peau de pêche avec un aspect mat. Le pelliculage Soft Touch ouvre des perspectives créatives très intéressantes. Par exemple, il peut être utilisé pour des impressions de visuels de peau, de tissus, également pour vos couvertures de catalogue, etc.

pelliculage-soft-touch
(images ci-dessus est issue de www.print-hunter.fr)


Le gaufrage papier. Imaginez pouvoir sentir du bout des doigts, de la même manière qu’un non-voyant arrive à lire le braille, les lettres ou les formes en relief sur le papier. Le gaufrage est une technique d’impression permettant, grâce à une pression, de mettre en évidence le motif souhaité, sur du papier, du carton fin ou du tissu.

gaufrage-graphicstyle
(images ci-dessus est issue de www.graphicstyle.fr/bonus-graphicstyle)


3 – Le marketing olfactif

Comme vous l’avez remarqué, le marketing se décline à travers tous les « sens ». Il ne s’agit pas seulement de la vue et du toucher, mais aussi de l’odorat. Et cela, les marques l’ont bien compris.

En effet, il existe toujours des odeurs qui nous rappellent des souvenirs, comme la bonne odeur de la tarte aux pommes de grand-mère ou encore l’odeur de fleur de tiaré qui vous rappelle vos vacances sur la plage.

Ainsi, pour que votre détour dans un magasin vous rappelle de bons moments passés, les magasins n’hésitent plus à diffuser une odeur dans le thème de leurs produits. Ces senteurs sont même déposées à l’INPI, de la même manière que l’on dépose un brevet. La senteur devient donc un élément propre à la marque, et qui fait partie de son identification.

Le marketing olfactif est utilisé dans le domaine du commerce afin de déclencher des achats d’impulsion. Ces applications sont nombreuses :

Dans l’alimentaire : certaines enseignes diffusent des parfums qui attisent la gourmandise, le plus connu est McDonalds qui diffuse une odeur de frites.
Dans la grande distribution, en fonction des rayons, vous pourrez sentir des odeurs différentes, par exemple une senteur de café au rayon café.
Dans les magasins, des diffuseurs d’odeur sont utilisés afin d’agir sur l’humeur de leurs clients. (mode, aménagement, hôtellerie …)
Dans la communication et la publicité, le marketing olfactif est utilisé sur des imprimés parfumés, etc.

En voici quelques exemples concrets que vous reconnaitrez facilement :

Le magasin Rip Curl diffuse une senteur de Monoï pour appuyer leur ambiance plage/surf/soleil et ainsi attirer tous les clients qui ont un souvenir olfactif similaire.
Pour le magasin Nature et Découvertes, le mode de diffusion de l’odeur n’est pas la même. Dans ces magasins, l’encens fait partie des produits vendus. Ainsi, l’encens est brûlé dans le magasin, et des huiles essentielles, en vente également, sont diffusées.De cette manière, c’est un renouveau de la vente qui permet aux clients de sentir les produits qu’ils pourront par la suite acheter. Mais bien sûr, tout cela est toujours dans l’optique d’attirer des passants dans les magasins.
Certains restaurants diffusent même une odeur de bœuf bourguignon pour vous faire entrer et commander !

Tous les moyens sont mis en œuvre pour attirer les consommateurs (belles images, toucher agréable, senteur délicate). Il s’agit d’un marketing « cérébral », « scientifique », qui se nomme le Neuromarketing.

Il consiste à étudier les réponses inconscientes d’un consommateur face à un stimulus d’une image, d’une odeur ou d’un toucher. L’importance d’une activité cérébrale plus ou moins dense est étudiée grâce à l’imagerie médicale (IRM, etc.), dans les différentes parties du cerveau que sont les parties du plaisir, de la réflexion ou de la peur.


4 – Les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Les réseaux sociaux sont incontournables dans la bonne réussite de l’identification d’une marque ou d’une entreprise. Ils sont son prolongement numérique.

En effet, à l’ère du digital, ignorer l’existence et l’importance des réseaux sociaux est très fâcheux pour toute entreprise souhaitant être visible sur son marché.

Les réseaux sociaux sont divers. Ils doivent être sélectionnés correctement pour diffuser une image contrôlée de son entreprise et refléter une image sérieuse. Facebook et Twitter sont les plus réputés et dénombrent le plus d’adhérents. Le réseau social Pinterest prend davantage d’ampleur en cette fin 2013.

Les réseaux sociaux permettent à quiconque de dévoiler ses goûts et ses opinions sur tout et n’importe quoi. Et s’ils pensent du bien d’un produit ou soutiennent vos valeurs, les internautes adeptes des réseaux sociaux n’hésiteront pas à partager votre page et à publier de bons commentaires sur votre entreprise, voire même à publier le lien de votre site internet sur les réseaux sociaux.

Et si quelque chose ne leur plait pas et qu’ils le font savoir, vous pouvez interagir avec eux et tenter de découvrir ce qui les rend mécontents. C’est une voie d’amélioration non négligeable qui permet de gagner en capital sympathie si vous répondez avec finesse et justesse à cet internaute.

Les réseaux sociaux permettent donc d’augmenter la visibilité d’une entreprise sur son marché, de toucher de nouveaux prospects de la même manière que le bouche à oreille, de tester, dévoiler et lancer un nouveau produit et aussi, d’interagir avec ses clients et prospects, de fidéliser ses clients, et enfin d’évaluer la notoriété d’une entreprise.

Pour contrôler votre image numérique et faire adhérer les prospects et clients à vos produits ou services via la promotion de ces derniers sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste de la notoriété numérique; un Community Manager, qui alimentera vos pages Internet.

Voici quelques standards d’utilisation de réseaux sociaux par les entreprises :

La page Facebook. Elle permet à une entreprise de diffuser des informations gratuitement, mais surtout de récolter des « fans » qui permettront de développer la notoriété de l’entreprise.
Les publicités payantes Facebook. Pour en bénéficier, il faut d’abord avoir une page Facebook. Pour qu’un internaute puisse profiter des informations présentes sur votre page Facebook, il faut d’abord qu’il « l’aime » en cliquant sur « j’aime », ce qui crée automatiquement un abonnement sur votre page. Ces derniers voient alors défiler sur leur mur vos actualités. Le but de ces publicités est donc de promouvoir votre page Facebook pour ainsi attirer plus d’internautes sur votre page. La publicité se diffusera dans les actualités des internautes non abonnés dans le but de les inciter à faire le contraire. Sont également possibles les publicités sur la colonne de droite du site. Les publicités Facebook permettent ainsi de diffuser des offres ou simplement d’accroître la notoriété de l’entreprise.

Le profil Linkedin et Viadeo. Ces deux réseaux regroupent uniquement des profils professionnels. Les sujets sont sérieux et peuvent porter à débat. On s’y inscrit pour échanger sa carte professionnelle, trouver un fournisseur, un futur client, ou un candidat à l’emploi en quête de réseau professionnel, ou bien même participer à des réunions interprofessionnelles. Tout professionnel peut se mettre en relation avec d’autres, qu’ils les connaissent déjà ou non.


5 – Animation des tunnels de métro

Nous pensions que le marketing était déjà présent de partout, nous faisions erreur. En effet, une innovation est apparue dans les tunnels de métro à Shanghaï, New York, Milan, Tokyo, etc. Le « tunnel marketing » devrait se généraliser dans les plus grandes villes du monde. Il s’agit d’une succession d’images apposées le long du tunnel. La vitesse donne une impression de film. Ce principe est emprunté au feuilletoscope (livre flip), déjà largement utilisé pour la réalisation de dessins animés.

Découvrez cette vidéo présentant le principe :




6 – Les applications mobiles et leurs notifications

applications-mobiles

Depuis l’apparition des smart phones, les applications mobiles se sont généralisées. Aujourd’hui, il y a « une application pour tout » comme le dit le slogan Apple. S’informer, jouer, comparer, produire, acheter, communiquer sont autant de possibilités qu’offrent les applications mobiles. Toutes les grandes entreprises possèdent leur propre application : Facebook, Pages Jaunes, Le Monde, Ebay, Google, Groupon, Nike, Mappy, Cinémas Gaumont et Pathé, etc. Les notifications Push sont utilisées dans leur stratégie marketing :des messages instantanés sont envoyés pour diffuser leurs offres.

Les applications mobiles et les notifications sont, par conséquent, une innovation marketing qui s’accroît en parallèle du nombre d’utilisateurs de smart phones et tablettes tactiles.


7 – Les distributeurs intelligents :

En matière de street marketing, les grandes marques développent des distributeurs intelligents pour accroître leur force marketing. Nouvelle façon pour les marques de créer le buzz ! Voici quelques exemples de distributeurs marketing intelligents originaux :

Milka a réalisé un distributeur intelligent fonctionnant sur le principe de la chaîne humaine ; les passants doivent se tenir la main en touchant la patte de la vache placée à quelques mètres du distributeur pour obtenir leur chocolat. La machine fonctionne grâce à un courant électrique faible. Voir la vidéo :



Lipton a mis au point un distributeur fonctionnant avec la chaleur du corps, les passants doivent réchauffer leurs mains puis les positionner sur le capteur pour obtenir leur produit. Voir la vidéo :



Coca Cola a créé un distributeur qui offre une bouteille contre un chant de Noël. Voir la vidéo :



Delites a mis au point un distributeur qui offre des biscuits apéritifs contre des challenges. Les participants doivent danser, appuyer sur un bouton des centaines de fois, effectuer des figures, etc. pour obtenir leur échantillon gratuit. Voir la vidéo :



De nombreuses machines originales sont disposées ponctuellement lors de campagnes évènementielles dans les grandes villes pour des actions de street marketing. N’hésitez pas à en découvrir plus sur You Tube !


8 – La personnalisation des produits

Dans notre société de consommation se standardisant, les clients éprouvent naturellement le besoin de différenciation et de reconnaissance. Les marques développent donc des produits personnalisables afin que les consommateurs se les approprient et se différencient des autres individus pour ainsi se démarquer des autres. Cette technique de marketing est appelée « Marketing One to One ».

Plusieurs grandes marques utilisent cette technique de marketing en proposant différents niveaux de personnalisation, voici quelques exemples :

Nike Id propose à ses clients la personnalisation de leur chaussure. Vous pouvez choisir les matières et couleurs des différentes parties qui composent votre chaussure et également inscrire le message de votre choix à l’arrière.

personnalisation-marketing

Citroën offre à ses clients une large gamme de personnalisation de couleurs avec pas moins de 32 combinaisons de teintes pour la carrosserie et le toit.

personnalisation-design-marketing

Coca Cola permet d’inscrire votre prénom sur les canettes et bouteilles

personnalisation-canette-coca

La Poste propose à ses clients d’imprimer des timbres personnalisés afin de donner plus de valeur à vos courriers

timbres-personnalisés


9 – Les vidéos et sites interactifs :

Les vidéos et sites interactifs se propagent de façon croissante dans nos environnements audiovisuels. Ces nouveaux procédés permettent aux marques de créer le buzz et ainsi d’accroître leur notoriété. Voici quelques exemples de sites et vidéos interactives réussies :
Tippex a créé une vidéo interactive originale. Après le passage du correcteur sur la barre de recherche You Tube, vous pourrez inscrire le verbe de votre choix dans la case réservée, une vidéo thématique en rapport avec votre verbe sera alors diffusée. Voir la vidéo interactive :



Wranglers a créé une vidéo interactive originale. Vous pouvez interagir avec les personnages en les déshabillant. Voir la vidéo :

video-site-interactif-wranglers

Perrier a créé un site interactif original, vous pouvez vous déplacer dans la vidéo en cliquant sur les personnages au travers d’un jeu à énigmes complet. Voir la vidéo :

jeux-perrier


10 – L’organisation d’événements participatifs :

En matière de street marketing, les marques créent des évènements participatifs originaux. Elles mettent en scène le public pour réaliser leur publicité et créer le buzz.

Voici quelques exemples d’événements participatifs réussis :

Contrex a créé l’événement en proposant aux passantes de faire du sport (vélo elliptique) pour déshabiller l’homme en animation projetée sur l’Hôtel de Ville de Paris. Pour les féliciter d’avoir pédalé fort, ce dernier termine son streap-tease en informant les sportives du nombre de calories brûlées et les incitant à s’hydrater avec la bouteille d’eau située à leurs pieds.



T-mobile crée un jeu géant inspiré du célèbre jeu « Angry Birds ». À l’aide d’un smart phone, les participants peuvent catapulter les figurines dans un décor gigantesque. Voir la vidéo :



Psy, l’artiste coréen, utilise le marketing participatif pour la promotion de son titre « Gangnam Style ». En interaction avec le public, il réalise ses concerts en plein air dans les plus grandes villes. Voir une vidéo :